Micaela Lujan 31/07/2019

On dit que chaque lieu a son histoire et que chaque histoire a son lieu. À l'extrême sud de l'Argentine, en Amérique du Sud, entre la dernière portion de la cordillère des Andes et le canal de Beagle, se trouve une ville qui a sa propre histoire.

Cette ville est Ushuaia : capitale située dans la province de la Terre du Feu avec 50 000 habitants et connue comme la plus méridionale du monde. Le mot Ushuaia vient de la langue Yagán. "Ush" signifie "au fond" et "waia" signifie "baie", lui donnant le nom de "la baie du fond".


Connaître l'histoire d'Ushaia


Les premiers à habiter cette région furent des groupes nomades qui, il y a plus de 11 millénaires, arrivèrent du nord vers le territoire actuel de la Grande île de la Terre du Feu. Ces groupes avaient un lien de parenté avec les Tehuelches. Ils se dédiait à la chasse et à la cueillette, et c'est ainsi qu'apparurent les peuples Ona et Haush.

Plus tard, d'autres colons arrivèrent : les Yagans et les Kawésqars. Tous deux étaient des groupes nomades qui se déplaçaient en pirogue, la pêche étant l'une de leurs activités de subsistance.






En 1869, et avec l'autorisation des gouvernements de l'Argentine et du Chili, des missionnaires anglicans arrivèrent dans le but d'évangéliser ces peuples. À la suite de cette mission dirigée par l'évêque Waite Hockin Stirling, ils s'y installèrent et commencèrent à construire leurs maisons. L'année suivante, l'évêque fut remplacé par Thomas Bridges.

En 1884, le commandant Augusto Lassere lança une expédition et le 12 octobre de la même année, il créa la sous-préfecture d'Ushuaia sur les rives du canal de Beagle. Thomas Bridges accepta la souveraineté argentine et y hissa le drapeau argentin pour la première fois.

Chaque 12 octobre, la fondation d'Ushuaia est célébrée. Le gouvernement argentin soutenait la mission, mais Bridges décida d'abandonner son rôle demissionnaire et fonda la Estancia Harberton en 1886 pour vivre avec sa famille.

Bien qu'au fil du temps Ushuaia ait commencé à s'agrandir et à devenir un endroit pittoresque où vivre, elle n'a été reconnue parmi les Argentins qu'en 1896. La raison ? Un projet de colonisation pénale sous la présidence de Julio Roca, où ils envoyaient des prisonniers qui devaient purger de longues peines.

Cependant, comme le nombre de détenus arrivant de Buenos Aires était si grand, ils firent construire une prison en pierre en 1902. Cette prison, qui aujourd'hui est un musée, disposait d'une voie ferrée directe qui conduisait les prisonniers aux camps de travail, situés dans l'actuel parc national Tierra del Fuego.





La mission anglicane se termina à la fin du XIXe siècle. Comme toute colonisation, il est important de mentionner que les peuples autochtones durent subir de graves souffrances : de l'extermination directe à des maladies infectieuses dont ils ne pouvaient guérir car ils n'étaient pas immunisé.

En 1930, les peuples d'origine de la ville avaient presque complètement disparu. Actuellement, Ushuaia est une ville touristique, caractérisée comme "la ville du bout du monde" et est reconnue dans le monde entier. Chaque année, Ushuaia reçoit des milliers de touristes qui veulent observer la nature qui l'entoure et visitent chaque recoin de l'histoire.

Ici, vous pouvez réserver des excursions, des voyages ou des hôtels à Ushuaia, la ville la plus australe du monde !











0

Moyenne entre 0 ratings
5 Excellent
4 Très bon
3 Ordinaire
2 Mauvaise
1 Horrible

 

Tout le monde Excellent (0) Très bon (0) Ordinaire (0) Mauvaise (0) Horrible (0)


Que Faire À Buenos Aires?

 la Quebrada De Humahuaca: Un Paysage Aquarelle

Buenos Aires Et Tango

Assister À N'importe Quel Match De Football En Argentine Est Une Expérience Unique

Toutes les informations sur l'Amérique du Sud

Inscrivez-vous avec votre email pour recevoir des articles sur le tourisme